Top des ventes Ebooks

Voir la liste

Porn art gallery
Catalogues
du MoisPDF


Tous les catalogues

B-SENSORY

TELECHARGEMENTS > Littérature > Romans >La pharmacienne

Retour à la liste >


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • (0)
 

LA PHARMACIENNE

ESPARBEC

Lectures Amoureuses

LA MUSARDINE

Langue(s) : Français
Référence : S00064N
Télécharger au format Epub 8.99€
 

Autres formats :

 


 

La Pharmacienne est un roman pornographique « pur et dur », où les métaphores sont bannies, les adjectifs concrets, et les descriptions méticuleuses sans être délayées. En outre, un humour noir assez décapant ne gâte rien à l'affaire. Les tribulations de Bébé, Laura Desjardins, Beau P' et son cousin Ernest constituent un vaudeville d'un genre nouveau, lubrique et facétieux. Gageons que sa lecture en surprendra plus d'un qui avait, sur ce type de littérature, des préjugés que l'actuelle liberté d'écriture a rendu désuets. Le roman est suivi d'une postface d'Esparbec sur la pornographie. Romancier prolifique, Esparbec refuse avec horreur d'être considéré comme un auteur érotique; il se définit comme « pornographe à part entière ». Après avoir écrit près d'une centaine « de bouquins de cul », il a publié en 1998 à la Musardine son premier « vrai roman », un récit autobiographique : Le Pornographe et ses modèles. La Pharmacienne appartient à sa première veine.

 


« Le dernier des pornographes »
Jean-Jacques Pauvert (Anthologie historique des lectures érotiques) à propos du Pornographe et ses modèles :
« Esparbec a le plus grand respect de son public qu'il crédite, à juste titre à mon humble avis, du plus haut degré de culture. Pas de partouze qui ne comporte une allusion à Hegel, et s'il est question d'un président des États-Unis, c'est au moins Abraham Lincoln. Mais voici que le polygraphe salace et caustique signe un vrai livre...»
François Georges (Le Nouvel Observateur)
« Pendant près de vingt ans, cet écrivain prolifique a puisé son inspiration dans sa vie sexuelle. Il clôt cette période avec une fascinante autobiographie, et prend la défense d'un genre littéraire mal vu et surtout mal connu, la pornographie. »
Julie Brown (Elle)

entretien avec Esparbec, 2002

pour vous procurer cet ouvrage au format numérique, suivez le lien