Top des ventes Livres

Voir la liste

LIVRES > > >ORACLE Ô DESESPOIR !

Retour à la liste >


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • (0)
 

ORACLE Ô DESESPOIR !

GUEZ ERIC

Brigandine

MEDIA 1000

Référence : R00057N
Télécharger au format epub sans drm 4.49€
 
 


« La Brigandine », c’est le joli nom d’une maison d’édition qui, à la fin des années 1970 et au début des années 1980, publie (vraisemblablement sous l’impulsion d’Henri Veyrier) des romans populaires à coloration érotico-pornographique. Les auteurs de la Brigandine se parent de pseudonymes parfois exotiques : Georges le Goulpier, Hurl Barbe, Gilles Soledad… Derrière ces noms énigmatiques se cachent des écrivains connus, comme Raoul Vaneigem ou Jean-Pierre Bouyxou. Les titres sont volontairement potaches, parodiant de grandes œuvres de la littérature (Cime et châtiment...) ou jouant sur les mots (La Loque à terre…). Le ton est très libre, militant parfois : dans le catalogue de la Brigandine se mêlent pornographie libertaire, théories situationnistes et délires surprenants… Détonnant mélange ! Ces romans sont destinés aux amateurs d’érotisme et de contre-culture. Les histoires sont souvent entraînantes, et ponctuées de scènes pornographiques pour le moins émoustillantes… Ajoutez une touche d’humour et une note contestataire : le tour est joué !


— Ah, soixante-neuf ! emphatisa Hector en remplissant les verres ; certes, sur un certain plan, je préfère soixante-huit, mais tout dépend si l’on se trouve dans un lit ou sur une barricade ! Soixante-huit, ça sent la poudre, et soixante-neuf, ça sent bon la crevette ! Finalement, c’est complémentaire… Entre une partie de jambons et une bastonnade avec des gardes mobiles, je me sens comme l’âne de Buridan… Boissansôif s’exaltait, devenait tout rouge ; les filles nous offraient un son et lumière dont le grandiose effaçait les arènes de Nîmes et le château de Versailles réunis.