Top des ventes Livres

Voir la liste

LIVRES > > >MIA SANS DESSOUS 5

Retour à la liste >


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • (0)
 

MIA SANS DESSOUS 5

MORGAN BRUCE, MICHAEL MIA

SABINE FOURNIER

Format : 133*214
Référence : L00069
En stock, expédié sous 2 à 3 jours 25.00€
 

Autres formats :

 




Dans ce tome V, nous retrouvons Mia à Ensenada, où elle écrit des histoires « salées » pour le compte de la Société secrète internationale qui l’a achetée, et qui la détient sans espoir d’évasion...

Sa première histoire concerne le retour d’Hani (à la demande de Bruce Morgan !). Hani, vous vous souvenez, dans le tome II de Mia sans dessous ? Soumise, comme Mia, sa sœur de captivité, aux caprices vicieux de leurs geôliers, Hani est une jeune fille brune de 18 ans, silhouette menue, yeux bleus, seins mignons au bout pâle, toison pubienne noire et bouclée, croupe cambrée en demi-lune... Tout pour plaire aux hommes ; aux femmes aussi ! Et pourquoi pas aux meilleurs amis de l’homme, qui se révèlent d’incomparables amants à quatre pattes ? Mia, elle, se retrouve à Calcutta, où elle fait office de cobaye pour un vaccin contre les MST. Elle et ses codétenues souffrent (et jouissent) sous la houlette d’une religieuse d’une quarantaine d’années, bien en chair, avec un beau visage et l’air bienveillant : Mère Michaëla...

La deuxième histoire se passe en Amérique Centrale : une étudiante en archéologie est aux prises avec une patronne très stricte, avant d’être enlevée par des guérilleros, puis vendue comme esclave dans une exploitation agricole...

Enfin, la troisième histoire est rigoureusement authentique. Deux jumeaux font chanter leur mère : ils l’obligent à travailler comme bonne à tout faire chez une femme très sévère, adepte des punitions corporelles...

Entrez dans le monde de Mia... elle vous fera rêver, sourire, et surtout, elle vous transportera au septième ciel !

 

Mia Michael est un pseudonyme, bien sûr. C’est Bruce Morgan qui nous a recommandé de lire ce blog qu’il illustre toutes les semaines. Nous avons été amusés par cette écriture si vivante, même si certains passages sont particulièrement... culottés ! Beaucoup de ces histoires sont en partie vraies... D’autres sont imaginaires, heureusement pour elle !