Top des ventes Musardine

Voir la liste

Porn art gallery
Catalogues
du MoisPDF


Tous les catalogues

B-SENSORY

Editions La Musardine > Nos auteurs

Retour à la liste >


 

PAUVERT JEAN-JACQUES

Renvoyé de différents établissements scolaires (lycée Lakanal, Ecole Alsacienne...), Jean-Jacques Pauvert, né le 8 avril 1926 à Paris (18ème), devient à quinze ans, en 1942, apprenti vendeur en librairie, puis, en 1943, courtier en livres rares, journaliste (rubriques économiques), caissier dans un établissement de bains, bouquiniste sur les quais de Paris.
Entre temps, il aura passé, en 1942, trois mois dans une prison allemande.
Il publie son premier livre comme éditeur en 1945, il a 19 ans : «Explication de l’Etranger», de Sartre, un texte sur Camus. Il publie ensuite Genet, Gide, Camus, Montherlant, Cocteau, Queneau, Marcel Aymé...
En 1947, il entreprend la première édition au monde des Œuvres Complètes de Sade. D’où procès pour outrages aux bonnes moeurs qui durera jusqu’en 1955.
Au nombre de ses grandes entreprises d’édition : à partir de 1957, une nouvelle édition, revue et mise en ordre, du Dictionnaire de la langue française, d’Emile Littré ; un Victor Hugo complet en 1961 ; une édition monumentale (la première) des Œuvres Complètes d’Elie Faure, comprenant l’Histoire de l’Art et la Correspondance en 1966, un Erckmann-Chatrian complet. Des revues : Bizarre, Le Surréalisme, même, l’ancien Crapouillot, Présence du Cinéma...
Parmi les importantes publications littéraires de Jean-Jacques Pauvert : en 1954, la célèbre Histoire d’O ; de 1953 à 1956, plusieurs titres de Georges Bataille dont Le Bleu du Ciel, Le Mort, Les Larmes d’Eros et la première édition officielle de l’Histoire de l’Œil et de Madame Edwarda ; en, 1962, la remise en librairie des Manifestes du Surréalisme, puis de La Clé des Champs, Arcane 17, et Martinique charmeuse de serpents d’André Breton.
En 1963, relancement de Boris Vian avec L’Ecume des jours, L’Arrache-coeur, L’Herbe rouge, les Poèmes, en 1964 les Œuvres Complètes de Raymond Roussel ; en 1965/66 la découverte d’Albertine Sarrazin et ses trois romans (L’Astragale, La Cavale, La Traversière...).
De 1963 à 1968, c’est la célèbre collection «Libertés», sur une maquette de Pierre Faucheux. Les principaux dessinateurs de l’époque débutent chez Jean-Jacques Pauvert : Siné, Chaval, Wolinski, Topor...
Il publie à partir de 1957 une des premières collections de cinéma : Le Fantastique au cinéma, L’Erotisme au cinéma (Michel Laclos, Lo Duca...)
Jean-Jacques Pauvert a obtenu le prix Goncourt en 1972 avec L’Epervier de Maheux de Jean Carrière.
Depuis 1996, il dirige à La Musardine la collection «Lectures Amoureuses de Jean-Jacques Pauvert».