Livres > BD > Illustration


   


 
13.00€
Plus de cent ans après sa première parution, ce roman légendaire n'a rien perdu de sa verge ni de son insolence d'origine. Cette nouvelle édition des "onze mille verges" de Guillaume Apollinaire est l'occasionn de découvrir ou re-découvrir ce roman hallucinant, halluciné. L'auteur, maniant un humour très noir, nous plonge sans retenue dans la pornographie la plus crue, mélant sadisme, saphisme, scatomanie et même zoophilie ou pédophilie. Cette édition est enrichie d'une quarantaine d'illustrations originales et non censurées de l'artiste italien Aleck King.
 
 

   


 
20.00€
Marsha P Johnson, Keith Haring, Mary Bonauto, Georges Azzi, Brenda Howard, Jean Le Bitoux... des noms pour certains inconnus du grand public mais qui ont considérablement fait avancer la cause LGBT+ et permis l’acquisition de nouveaux droits au fi l de l’histoire. 40 portraits d’activistes, personnalités, personnes célèbres ou inconnues, dessiné par Florent Manelli. Pédagogique, instructif, sensible, cet ouvrage aura, à plusieurs égards, le mérite de faire sa part au sein des différentes luttes LGBT, de rendre hommage, de se souvenir de ceux qui ont tracé ce chemin mais aussi de ce qu’il reste à parcourir. Ce livre met en lumière celles et ceux qui se sont battus et qui se battent, chaque jour pour créer un monde plus inclusif et tolérant.
 
 

   


 
34.50€
Objet d’un véritable culte, Toshio Saeki est l’inventeur d’un style unique, dans un domaine qu’il a totalement transformé, l’ero-guro (littéralement : scènes érotico-grotesques). Ce genre , dont on attribue la paternité à l’écrivain Edogawa Ranpo, remonte aux origines du dessin japonais classique et a donné de nombreuses estampes à travers les siècles. Saeki en a décliné les thèmes en les mêlant aux angoisses propres à sa génération, qui a connu les espoirs et les désillusions des années 1970.La société humaine, sa violence et ses tares, inspirent des scènes dont la cruauté provoque l’effroi ou le rire, poussant dans ses retranchements la mécanique du fan- tasme. le sado-masochisme ne recouvre ici aucune réalité, puisant dans l’onirisme une forme de poésie macabre.Stimulé par la censure qui sévit au Japon – il est prohibé de montrer les sexes – Saeki fait de l’interdit une contrainte artistique et déporte vers l’absurde et l’onirisme le plus vieux sujet du monde.Son style unique, qui rappelle à beaucoup d’européens la fameuse «ligne claire» d’Hergé et Joost Swarte, est étrange tant pour le lecteur japonais que pour le lecteur occidental, chacun trouvant dans ce trait à la simplicité parfaite une forme d’exotisme inédit.Cette perception ne s’explique que par l’originalité absolue d’un imagier extravagant, sorti tout droit de la plume d’un artiste qui a consacré sa vie à tracer au plus près «ce qui se déroule dans sa tête lorsqu’il ferme les yeux».Objet d’un véritable culte, Toshio Saeki est l’inventeur d’un style unique, dans un domaine qu’il a totalement transformé, l’ero-guro (littéralement : scènes érotico-grotesques). Ce genre , dont on attribue la paternité à l’écrivain Edogawa Ranpo, remonte aux origines du dessin japonais classique et a donné de nombreuses estampes à travers les siècles. Saeki en a décliné les thèmes en les mêlant aux angoisses propres à sa génération, qui a connu les espoirs et les désillusions des années 1970.La société humaine, sa violence et ses tares, inspirent des scènes dont la cruauté provoque l’effroi ou le rire, poussant dans ses retranchements la mécanique du fan- tasme. le sado-masochisme ne recouvre ici aucune réalité, puisant dans l’onirisme une forme de poésie macabre.Stimulé par la censure qui sévit au Japon – il est prohibé de montrer les sexes – Saeki fait de l’interdit une contrainte artistique et déporte vers l’absurde et l’onirisme le plus vieux sujet du monde.Son style unique, qui rappelle à beaucoup d’européens la fameuse «ligne claire» d’Hergé et Joost Swarte, est étrange tant pour le lecteur japonais que pour le lecteur occidental, chacun trouvant dans ce trait à la simplicité parfaite une forme d’exotisme inédit.Cette perception ne s’explique que par l’originalité absolue d’un imagier extravagant, sorti tout droit de la plume d’un artiste qui a consacré sa vie à tracer au plus près «ce qui se déroule dans sa tête lorsqu’il ferme les yeux».
 
 

   


 
19.99€
Ne vous y trompez pas… Même si cet Herbier sauvage pourrait donner l’impression que de parfaits inconnus – femmes et hommes de tous âges – ont soudainement dévoilé leur vie sexuelle sans inhibition, il n’en est rien. Après avoir pris contact avec ses interlocuteurs, Fabien Vehlmann leur donne rendez-vous dans un lieu de leur choix, généralement un café. Parfois, il peut lui arriver d’utiliser un jeu de cartes « questions/réponses », réalisé pour l’occasion, qui lui permet d’entrer plus rapidement dans le vif du sujet : à lui de débusquer – au milieu du foisonnement de souvenirs évoqués – le détail intriguant, la formulation juste, le mot frappant, la pensée originale, l’expérience édifiante. Ces chemins buissonniers de la pensée permettent in fine de repérer les herbes folles, ces plantes rares et sauvages qui enrichissent cet herbier, illustré de manière charnelle, sensuelle et/ou surréaliste par le talentueux David Prudhomme.
 
 

   


 
17.95€
Dessin, peinture, gravure, crayonné, encrage, plume, pinceau… Frank Cho maîtrise à la fois les outils et le langage du corps féminin. Il sait rendre hommage aux formes généreuses, de manière toujours suggestive… sans être jamais vulgaire. Cet ouvrage est un pur bonheur pour les yeux des amateurs, doublé d’un condensé de savoir-faire pour les dessinateurs, où les maîtres à dessiner de Frank sont à l’honneur, de Norman Rockwell à Frank Frazetta en passant par Charles Dana Gibson ou Dean Cornwell.
 
 

   


 
30.00€
Cet album entièrement consacré aux croquis et esquisses, qui ont préludé et accompagné la création de la célèbre série Danger Girl, est attendu depuis longtemps par le public francophone! Les admirateurs et amateurs du 9e art se délecteront de la chance rare de pouvoir entrer dans l'univers créatif du dessinateur qui a fait de Danger Girl une icône de la BD. L'album intègre aussi des dessins et études destinés à la création des figurines-jouets et du jeu vidéo Danger Girl. Le lecteur découvrira également de nombreuses couvertures en couleur, illustrations et esquisses de personnages ainsi qu'un story-board inédits !
 
 

   


 
15.00€
En 70 dessins, "Fantasmagories à 4 mains" est un "voyage au pays voluptueux des corps sans entraves" dans un style proche de la bande dessinée, toujours avec humour. Aux dessins assemblés en doubles-pages, répondent des textes courts et ludiques dans les doubles-pages qui suivent, créant ainsi un entrelacement de voiles dévoilés. Un optimisme traverse l'ouvrage qui explore les corps humains, la flore et la faune, les mythes antiques, le cosmos... en une vision profondément harmonieuse du rapport entre les sexes. La dessinatrice, Agnès Lanchon, a exposé une trentaine de ces dessins dans une galerie parisienne à Paris, en novembre 2017, avec le soutien de l'association Les Humoristes : ce livre est une création dans la foulée du succès alors rencontré, comprenant des textes écrits à quatre mains avec Philippe Bouget, son compagnon. Martine Mauvieux de la BnF avait écrit une préface pour le catalogue de l'exposition, ce qu'elle renouvelle ici avec en outre une introduction.
 
 

   


 
12.80€
Pour la première fois en France, les oeuvres de Scott P ‘Doc’ Vaughn sont enfin éditées sur papier.Dans ce recueil d’illustrations l’artiste américain nous livre sans pudeur tous ses fantasmes au travers de splendides dessins parfois dérangeants mais toujours excitants.
 
 

   


 
28.00€
L'art de Luis Quiles est un mélange entre un héritier soixante-huitard à la Hara-kiri et une critique sociale fidèle aux Indignés espagnols des années 2010 car Luis est un dessinateur qui ne se fixe aucun tabou quand il s'agit de dénoncer les réalités choquantes de notre monde moderne. Toutes les dérives de notre société moderne sont passées au crible par l'illustrateur, quitte à choquer la plupart du temps pour mieux faire passer son message. Entre notre addiction aux réseaux sociaux, le pouvoir de l'argent et du capitalisme, le terrorisme religieux, la maltraitance subie par les femmes, les enfants et les plus pauvres, Luis Quiles a beaucoup de choses à dénoncer. Et on préfère vous prévenir, que les âmes sensibles s'abstiennent de jeter un coup d’œil à ses dessins.
 
 

   


 
20.00€
Femmes toujours est un recueil d'illustrations de pin-up réalisées par Xavier Duvet entre 2013 et 2018.Depuis l'album Rêveries dessiné à la fin des années 90, Xavier Duvet n'avait plus encré ses dessins, préférant se consacrer à la couleur directe à l'aérographe ou au crayonné. Il voulait se rapprocher d'un style qu'il avait négligé : le graphisme pur, qui est tout de même l'apanage de la bande dessinée.Les pin-up proposées dans cet art-book sont le reflet de sa personnalité : parfois gentil, parfois satire, toujours obsessionnel envers le plus bel être que la terre ait portée : La femme.
 
 

   


 
10.00€

PORCELAINE

CATALOGUE DE LINGERIE POUR HOMME

TRUC DIANE

EDITEUR NON DETERMINE

Cet artbook format A5 a été réalisé pour Japan Expo 2018.Les illustrations sont réalisées à l'encre et à l'aquarelle; les textes sont en français.Il recueille 4 collections de lingerie pour hommes :- Cambouis- Business plan- Boudoir- 31Vous l'aurez compris, ces collections sont malheureusement fictives; mais bon, on a le droit de rêver.
 
 

   


 
29.95€

PULSIONS GRAPHIQUES

ELVIFRANCE POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE

EDITEUR NON DETERMINE

BIER CHRISTOPHE

Dès la fin des années 1960, les Italiens inondent les kiosques de milliers de BD en format poche et bon marché. En France, elles sont traduit par Elvifrance, au grand dam de la censure. Mais celle-ci n'est pas de taille à lutter contre Luciféra, Jungla, Jacula, le binoclard priapique de Sam Bot, Zara la vampire, les troufions obsédés de Salut les bidasses, les extra-terrestres libidineux, les démons et les revenants des séries d'épouvante et le culot monstre de son éditeur, qui développe son propre réseau de diffusion. "Du plaisir pour toutes les bourses", affirme-t-il. Jusqu'en 1992, il fournit mensuellement du sexe, de la gaudriole et des frissons, s'acharnant à caresser les mauvaises pulsions de son lectorat. Cocufiage, tortures, parties carrées, nymphomanie galopante, nécrophilie, fétichismes et sadomasochisme : Elvifrance est un incroyable réservoir à fantasmes, témoin d'une période permissive qui se moquait pas mal du bon goût et des convenances.