Top des ventes Livres

Voir la liste

Livres > Essai > Essai / Sciences humaines


   


 
16.00€
Depuis les années 2000, les sexualités féminines sont sorties du silence grâce aux séries télévisées : après Sex and The City, les productions les plus récentes ambitionnent de raconter la singularité de l’expérience des femmes. En quatre chapitres, Sex and The Seriesexplore les métaphores et les schémas inédits que proposent ces séries récentes, et la révolution télévisuelle que nous vivons : comment le « regard masculin » est-il transformé ou contredit ? Quelles nouvelles narrations nous sont proposées ? Érudit, malicieux, cet essai détonant est également un éloge de notre plaisir de téléspectateur.
 
 

   


 
18.00€
C’est à la longue histoire qui lie, depuis les origines de l’humanité et dans toutes les cultures, la musique et la sexualité, que s’intéresse Étienne Liebig dans cet...
 
 

   


 
15.95€
Tant qu’on refuse d’accepter que les hommes et les femmes sont différents à maints égards, et de manière significative, on ne peut reconnaître leurs besoins spécifiques sur le plan hormonal. Or, si ces derniers ne sont pas comblés, il est impossible d’envisager une passion durable au sein du couple.Les déséquilibres hormonaux ne font pas que nuire à la passion. Ils empêchent aussi les couples de grandir dans l’amour. Ils engendrent des déceptions, des frustrations et amplifient les difficultés particulières auxquelles nous sommes confrontés dans ce monde complexe où tout va si vite. Notre plus gros défi aujourd’hui, c’est d’équilibrer l’expression de nos côtés masculin et féminin pour gérer notre stress et révéler notre personnalité authentique. Votre relation de couple peut soit amplifier vos tensions soit être l’outil qui vous permettra de les évacuer et d'accéder à une forme d'amour supérieure. • Les spécificités hormonales des hommes et des femmes• Comment équilibrer sa balance hormonale• Du temps pour les autres, du temps à deux, du temps pour soi• Une relation de couple sans plaintes       John GRAY   Né à Houston en 1951, est un essayiste américain, auteur de livres de développement personnel. Il a atteint la célé­brité avec la publication en 1992 de son best-seller Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus.­
 
 

   


 
15.00€
La guerre des sexes est déclarée, rappelant les heures les plus sombres du puritanisme : d’un côté, des hommes jugés tous coupables. De l’autre, des femmes toutes victimes. Finie la présomption d’innocence, le moindre faux pas mène au bûcher. La dictature de la bien-pensance est sur le point de l’emporter.Au cœur de cette chasse aux sorcières, Brigitte Lahaie revendique une parole dissidente : oui, la séduction à la française doit être préservée contre le modèle anglo-saxon et la judiciarisation de la vie privée. Oui, la sexualité est un enjeu de liberté et d’égalité. Osons ne plus avoir peur, osons penser autrement, osons l’exprimer sans honte, osons dire non, osons aimer, osons vivre et non subir.Non, les hommes ne sont pas tous des porcs et les femmes ne sont pas toutes des pures.
 
 

   


 
18.00€
 

   


 
16.00€
En dix ans, l’humanité a regardé l’équivalent de 1,2 million d’années de vidéos pornographiques. 95 % de cette consommation passent par des sites de streaming gratuits détenus par des compagnies offshore aux pratiques obscures. Jamais l’accès au porno n’aura été aussi facile : des millions de contenus piratés sont à disposition de façon permanente, sans restriction d’âge, sans aucune forme de contrôle quant à la violence des contenus diffusés. La gratuité combinée à l’immédiateté du streaming fait de ces sites un moyen prisé pour accéder aux images explicites, tant par les adultes que… par les mineurs. C’est pourquoi nous devons nous réapproprier le sujet, sans panique morale ni désir de censure, mais sans minimiser non plus l’influence de la porn culture. Il est temps pour nous tous d’en comprendre les rouages, de connaître ses moyens de diffusion, de la décoder et d’en évaluer l’impact sur notre rapport au corps et à l’Autre.  Ovidie est née en 1980. Après une adolescence militante au sein de groupes féministes, elle décide, à la fin des années 1990, de se revendiquer « travailleuse du sexe » et de développer un concept de pornographie féministe. Après avoir réalisé une dizaine de films pour adultes, elle se consacre aux documentaires et se spécialise dans les questions de corps et de sexualités. Elle est aujourd’hui journaliste, auteure, mais aussi mère de famille.
 
 

   


 
18.00€
L’homme (avec un petit h et un pénis de taille variable) est une pourriture : c’est lui qui vole, viole, tape, tue, refuse de laver ses slips et préférerait crever plutôt que de vivre dans un monde où des bonniches ont le droit de devenir PDG. Voici la « version officielle » de notre histoire. L’histoire humaine est, dit-on, l’histoire d’une domination masculine, faite par et pour des hommes prêts à tout pour tenir les faibles femmes à leur botte.   Sauf que cette histoire est fausse. Du moins en partie.   Si les hommes ont le pouvoir, c’est parce que les femmes l’ont bien voulu, tout au long des 99,98 % de l’histoire de notre espèce. Et ces millions d’années qui nous ont vus devenir lentement ce que nous sommes, elles les ont passés à frétiller du derche au moindre indice de force, de puissance et de brutalité. Pourquoi ? Parce lorsque votre organisme renferme des ovaires et un utérus, que votre reproduction vous fait courir un danger vital aussi extrême qu’indispensable, et que vous vivez dans un environnement hostile, de tels attributs sont encore les meilleurs pour vous protéger, vous et le fruit de vos entrailles, et vous aider à transmettre vos gènes aux générations suivantes.   En d’autres termes, il n’y a pas de domination masculine. Un tel système oppresseur, vertical et unilatéral n’existe pas. Ce qui existe, c’est une histoire évolutive qui aura poussé les deux sexes à des stratégies reproductives distinctes.   En décortiquant les principaux territoires de la « domination masculine » – les inégalités scolaires et professionnelles, le harcèlement, les violences familiales et conjugales, le viol et les violences sexuelles, la culture de l’honneur, l’agressivité, la guerre et le terrorisme –, cet ouvrage non seulement les éclaire d’une lumière radicalement nouvelle dans notre paysage intellectuel, mais il permet surtout de mieux les comprendre et de les expliquer, quitte à risquer de saisir, au passage, que les femmes ne s’en sortent vraiment pas si mal…
 
En savoir plus
 

   


 
16.00€
Les femmes ont acquis le droit de travailler, de voter, de faire ou non des enfants, de disposer de leur corps et de leurs ressources matérielles. Bref, la libération féminine a eu lieu. Sauf que, dans un monde qui traque les différences sexuelles empêchant les femmes d’atteindre, en proportions équivalentes aux hommes, les positions sociales les plus élevées, il est un élément qu’à peu près personne n’a la présence d’esprit d’interroger. Ce grand absent du débat, c’est le boulet amoureux. Cet essai jette un éclairage drôle et décapant sur la dépendance affective dont souffrent encore trop souvent les femmes. La question n’est pas d’opposer émancipation et amour, mais de comprendre ce que les sciences ont à nous dire sur la toxicité du surinvestissement amoureux. Peggy Sastre est docteur en philosophie des sciences, spécialiste de Darwin. Ses travaux s’orientent principalement autour d’une lecture biologique des questions sexuelles. Elle a notamment signé Ex utero – pour en finir avec le féminisme (La Musardine, 2009), Le Sexe des maladies (Favre, 2014) et La domination masculine n’existe pas (Éditions Anne Carrière, 2015).  
 
 

   


 
20.00€
Ce qui nous excite et nous attire dans le voyage, c’est le plaisir. Sexe, érotisme et passions amoureuses sont la face cachée du voyage et de ses récits ; en général, ils sont voués à l’allusion, à l’euphémisme, au mensonge, au secret, à l’omission. De l’inhibition à l’extase, en passant par la tentation (et les déceptions), de Flaubert et ses tétons d’Égypte à Vendredi étreignant un arbre, ce livre ne cache rien, mais il explique aussi que, loin des bordels et des aventures sexuelles, existe un autre érotisme, qui tient à l’attirance de l’ailleurs, et qu’à cette aune c’est la planète entière qui devient érotique ! Un livre qui est donc aussi une histoire des émotions face au monde.
 
 

   


 
14.99€
 

   


 
14.99€

LES PETITS CHEVEUX

histoire non convenue de la pilosité féminine

FEIXAS JEAN

PIERRAT EMMANUEL

LA MUSARDINE
 
 

   


 
16.90€

LES NOUVELLES COURTISANES

Etudiantes, jeunes et jolies... Témoignages

LE BRUN NADIA

KERO
rès avoir surpris son ex avec la baby-sitter, Nadia Le Brun, la quarantaine fringante, s'est interrogée sur l'attrait des hommes mûrs pour les jeunes filles. Chemin faisant, elle a découvert un nouveau monde fait d'érotisme et de vénalité, les sugar babies : des étudiantes, belles et brillantes, entretenues par un ou plusieurs mécènes bien plus âgés contre relation en CDD. En France, elles seraient 40  000 à être inscrites sur les sites mettant en relation les sugar babies et les sugar caddies, et des millions dans le monde. Entre curiosité et sidération, Nadia Le Brun a mené l'enquête, à coup de faux profil et d'échanges de mails très osés, avec beaucoup de questions en tête : quel parcours ont mené ces étudiantes pour vendre leur corps à des hommes parfois trois fois plus vieux ? Quelle est leur sexualité ? Comment leurs "pygmalions" justifient-ils ces rapports tarifés d'un nouveau genre ? Et l'amour dans tout ça ? Elles se sont livrées sans pudeur, ils ont accepté de témoigner sans tabou, et vous invitent désormais à pénétrer dans le monde feutré des courtisanes du XXIe siècle.
 
 

   


 
24.90€

LES PETITS CHEVEUX

histoire non convenue de la pilosité féminine

PIERRAT EMMANUEL

FEIXAS JEAN

LA MUSARDINE
Un hommage sans retenue à la beauté de la femme   L’histoire du poil féminin...
 
 

   


 
23.00€
Un dictionnaire qui met en lumière ce que des siècles  de pudibonderie ou de censure  ont dissimulé.